FR

DÉMARCHE

Dans une approche qui renvoie à l’expérimentation, ma pratique aborde l’exploration du processus en tant que phénomène porteur de traces. C’est par l’exploration de petits circuits électroniques sonores que se manifestent dans mes recherches les notions de temporalité, de mémoire et du hasard. Je cherche ainsi à saisir l’origine de notre paysage technologique actuel en passant par son essence même; c'est-à-dire la matière, ses propriétés et les phénomènes physiques qui s’y rattachent. À mon sens, cela apporte un caractère du vivant à l’objet, se révélant d’autant plus vivant à travers l’erreur, l’accident et l’aléatoire, tout en restant essentiellement lié à l’ordre et au système.

BIO

Stephanie Castonguay est une artiste qui expérimente les potentiels sonores à partir de circuits électroniques qu’elle fabrique. Son travail a été présenté à Montréal (Festival International Montréal/Nouvelles Musiques, Biennale Internationale d’Art Numérique, Perte de Signal, Eastern Bloc, Fondation Molinari), à l'étranger (en collectif au Centre Fokal, STEIM) et a présenté ses performances sonores dans le cadre de divers festivals (Code d'Accès, Les Percéides, Instruments Make Play, Sight & Sound, PirateBlocRadio, bleuOrange, Words & [ ]).

EN
STATEMENT

By experimenting with low-fi electronics and audio circuit devices, I wish to grasp and explore the traces left by physical phenomena and materiality through kinetic installations and sound. The notions of memory and chaos fascinate me, revealing itself even more playful and organic through error, glitches and randomness, while remaining essentially related to systems.

BIOGRAPHY

Stephanie Castonguay's work has been exhibited at festivals, such as, Nuit blanche de Port-au-Prince in Haiti, the International Montreal/New Music festival and International Digital Arts Biennial and performed at FONDERIE DARLING, EASTERN BLOC, for Sight & Sound and PirateBlocRadio. Driven by a “Do-It-Yourself/Together” approach, she have been closely involved in creative solidarity project such as SONDES, initiated by Montreal’s art centre PERTE DE SIGNAL, to which she is an active member. Over the years, she've made many collaborative residencies at art centers and Fablabs, including the multimedia centre KËR THIOSSANE in Dakar, PERTE DE SIGNAL and FABLAB DU P.E.C. in Montreal. Highly motivated by sharing of commons and open practices, she gave creative electronic workshops for artists, communities and families in Montreal, Tunis and Casablanca.

CONTACT
Security Code:
security code
Please enter the security code:

Envoi