BIOGRAPHIE

Expérimentaliste dans l'âme, l'autodidacte Stephanie Castonguay est devenue ingénieuse dans son art en affinant sans cesse ses instruments DIY, nous invitant dans son univers audiovisuel inventif et captivant. Ancrée dans la matérialité, son approche du son et des circuits est processuelle : elle démonte et réutilise de petites machines obsolètes, à peine audibles, pour révéler les résonances, les glitchs et les sons imprévisibles qui s'y cachent. Son travail a été présenté à Montréal et à l'étranger, notamment à LAB30, Instruments Make Play, STEIM, MUTEK, Tsonami Sound Art Festival, Athens Digital Arts Festival, Musica Ex Machina Festival, et Sight & Sound.

Sa performance au festival Les Percéides en 2018, Elettronica Povera, donne une nouvelle vie à différents objets électroniques abandonnés tels que des petits ventilateurs, des têtes de scanneurs et des jouets depuis longtemps oubliés en en extrayant une matière sonore aussi complexe qu'insoupçonnée. Avec l'installation Floating Ground, elle traite différents circuits électroniques avec des composants électroniques à partir d'une chimie-maison, modifiant ces circuits par l’oxydation et les re-connectant grâce à la conductivité de l'eau de mer. Motivée par les pratiques ouvertes et la culture DIT, elle a dirigé des ateliers pratiques sur le son pour des artistes, des communautés et des familles à Montréal, Tunis, Casablanca, Dakar et ailleurs. Basée à Montréal / Tiohtiá:ke, elle fait partie d'AMPLIFY D.A.I. et est membre active du centre perte de signal.

Récent

BIOGRAPHY

An experimentalist at heart, self-taught Stephanie Castonguay has become a wiz at her craft, constantly refining her DIY instruments and inviting us into her inventive audiovisual universe. Anchored in materiality, their approach to sound and electronic circuitry is processual: she disassembles and repurposes small, obsolete, barely audible machines to reveal the resonance, glitches and random sounds unexpectedly hidden within. Their work has been presented in Montreal and abroad, such as LAB30, Instruments Make Play, STEIM, MUTEK, Tsonami Sound Art Festival, Athens Digital Arts Festival, Musica Ex Machina Festival, Sight & Sound.

Her performance at Les Percéides festival in 2018, Elettronica Povera, gave new life to abandoned electronic objects, such as small fans, scanner heads and long-forgotten toys, by revealing the complex sound matter of their still-functional electric currents. With the installation Floating Ground, she treated electronic circuits with a chemical compound, disrupting the circuit through crystal-forming oxidation and reconnecting it with sound-activating drops of seawater. Motivated by open practices and DIT culture, she has led hands-on sound workshops for artists, communities and families in Montréal, Tunis, Casablanca, Dakar and beyond. Based in Montréal / Tiohtiá:ke, she is part of AMPLIFY D.A.I. and is an active member of the artist center perte de signal.

Latest

 

CONTACT INFO