performance, lutherie numérique (2019-)

FR

La performance Son et Lumière, Scanner Me, Darkly souligne une certaine tension entre la fréquence optique, sa sonification et le mouvement. La rotation influence le rayonnement des impulsions lumineuses et des couleurs émises par des scanners piratés.  Des dispositifs convertissent ces fréquences visibles en ondes audibles, créant une expérience sonore qui passe de la percussion au bruit rugissant, et à certains moments, à une sonorité inattendue quasi mélodique.

« Incarnant une véritable force tranquille qui s’exprime à travers des murs de noise dissonants, elle présente actuellement sa nouvelle œuvre Scanner Me, Darkly, une performance expérimentale et subtilement militante durant laquelle elle fait chanter des têtes de vieux scanners qu’elle a modifiées pour le bien de l’exercice. » -Urbania

EN

The sonic and luminous performance, Scanner Me, Darkly underlines a tension between light frequency, sonification and movement. Rotation influenced radiation of light pulse and colors emitted from hacked-scanners.  Devices converts these visible frequencies into the audible, creating a sonic experience that morphs from percussive to roaring noise, and at some moments, unexpectedly sonorous and almost melodic sonority.

"Embodying a true quiet force that expresses itself through walls of dissonant noise, her new work Scanner Me, Darkly, is an experimental and subtly activist performance during which she makes old scanner heads sing that she modified for the sake of the exercise." - Urbania

 

Crédits :

Stephanie Castonguay : conception technique, fabrication, programmation pure data, composition

Raphäel Demers (Fablab du P.E.C.) : programmation arduino

Documentation :

Florence Delphine Roux : réalisation vidéo

Camille Montuelle : photographies

Captée au rustines_lab de perte de signal pour PDS_SESSION, 2020

Remerciements :

Je tiens à remercier Hexagram de leur soutien financier en recherche-création.